barbara lanthemann

Panem et circenses - du pain et des jeux

Tout le monde sait bien qu’aucune décision n’est immuable et que dans certaines circonstances, une exception à la règle est autorisée.

 

C’est probablement dans cet esprit que l’apéritif sera offert par la commune de Saxon à l’occasion de la fête cantonale de l’UDC vr qui se tiendra prochainement au centre des sources.

 

D’autres partis en d’autres époques moins électorales se sont pourtant vus refuser la même demande. Ceci en raison d’une décision communale qui « entend soutenir essentiellement des sociétés sportives ou culturelles de la commune. »

 

On s’étonne un peu tout de même de cette exception généreusement accordée à un parti politique qui n’a rien ni de culturel ni de sportif.

 

Un esprit tordu pourrait alors imaginer qu’un tel cadeau porte le sceau d’une alliance en vue des prochaines élections communales, incité peut-être par la crainte de la perte d’une majorité quelque peu fragilisée par le départ du grand Léo. A cela, les notables répondront, la bouche en cœur, que la venue de M. Parmelin, conseiller fédéral, mérite bien un geste exceptionnel. Et puis, personne n’ignore que le parti agrarien n’a que très peu de moyens et saura apprécier à sa juste valeur cette main tendue … inattendue.

 

Il y a en politique une vertu plus difficile à réaliser que d’autres, certes, la cohérence. Elle exige parfois des sacrifices compliqués et des décisions impopulaires. Elle est spécialement menacée quand les enjeux se font précis et qu’une petite incartade suffirait à simplifier le jeu.

 

Que la fête soit belle, et que le vin soit bon, à n’en pas douter, ce sera du local !



13/08/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 99 autres membres