barbara lanthemann

Sur les rives du bisse...

barbara_bisse.jpg

 

Sur les rives du bisse coule une eau claire et fraîche qui descend de tout là haut et alimente joyeusement les prairies en contre-bas.
Pas une eau trouble qui entraîne sur son passage moult moisissures et autres déchets.
Le PSVR a eu l’ouverture d’esprit d’accueillir sur sa liste aux élections fédérales une candidate, moi-même, pour qui le bien commun est un engagement de toutes les heures. Les préoccupations de la population me touchent au plus près et je m’engage de toutes mes forces pour les plus démunis de notre pays. Ah oui, je suis homo. C’est ainsi. Je me bats pour l’équité fiscale et n’ai pas hésité à défendre une initiative nationale sur une chaîne de télévision locale, quand d’autres se disant de gauche osent à peine mouiller le maillot. Parmi les faibles, ou affaiblis, de notre société, il y a les personnes âgées que je défends aussi via des interpellations au Grand Conseil. Eux, pour la plupart, ne sont pas homos.
Il y a aussi ces enfants qu’on a placés dans des instituts qui ressemblaient plus à des prisons qu’à des foyers, à qui l’on doit un devoir de mémoire, et pour qui je m’engage depuis plus d’un an au niveau cantonal. De bons hétéros pour la plupart, aussi.
Les working poor, oui, excellent sujet, qui en parle si ce ne sont les 20 députés de gauche au parlement cantonal? les chômeurs, tiens, les familles monoparentales, l’éducation, là la droite en force coupe dans les budgets et n’a que le mot profiteur dans son vocabulaire.
Alors, pardonnez moi si parfois, homo que je suis, je m’engage pour la dignité de toutes les personnes de ce pays, homos et hétéros.
Aiguisez soigneusement votre crayon, ne vous ratez pas, vous pourriez vous blesser…

 

En réponse à un texte paru sur l'1dex signé d'un pseudonyme (...) qui dit ceci:

"Lors des prochaines élections au Conseil national le PSvr au lieu de s’occuper en priorité des woorking poor, des chômeurs, des personnes en fin de droit, des retraités présente des candidats pour qui le bien être d’une minorité passe avant les préoccupations de ses électeurs qui peut-être feront le grand saut et voteront au pire UDC.
Dans mon village plus d’une bonne dizaine d’électeurs et électrices ne savent plus que faire. Je leur conseille de voter la liste PSvr et d’utiliser un crayon pointu et de bien suivre les débats qui auront lieu avant les élections. Eux ne sont pas homo et ont bien d’autres chats à fouetter."

http://1dex.ch/2015/06/on-est-tous-des-homos/#comment-90761

 

 



07/06/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 99 autres membres